Historique de l'ionisation cuivre/argent

Les grecs anciens furent les premiers à découvrir le pouvoir sanitaire du cuivre.
Les égyptiens conservaient l'eau dans des contenants en argent pour éviter toute contamination.
Les premiers pionniers américains voyageant vers l'ouest du continent déposaient des pièces de cuivre et d'argent dans de larges tonneaux d'eau afin d'être approvisionné en eau potable tout au long de leur voyage. En roulant, l'agitation des pièces libérait des ions (particules chargées électriquement) dans l'eau.

Les  ions cuivre éliminaient les algues tandis que les  ions d'argent s'attaquaient aux bactéries et aux virus.
Lorsque la science de la bactériologie prit son essor à la fin du 19 ème siècle, l'obstétricien allemand F. Crede observa que prés de 79% des enfants en institution pour aveugles s'y trouvait suite à une exposition à « l'opgthalmia gonoccal » à la naissance. Il instaura alors l'application d'une solution de 1% de nitrate d'argent dans les yeux des nouveau-nés. Cette maladie dévastatrice fut éliminée et la méthode, considérée comme une percée médicale, est toujours utilisée partout dans le monde.
Ce fut la NASA qui concrétisa ce que la nature savait déjà et qui conçut un système d'ionisation pour les vols Apollo. Le centre spatial Johnson développa un générateur électrolytique d'ions d'argent à peine plus large qu'un paquet de cigarettes. L'appareil était monté à différents endroits dans le distributeur d'eau potable et dans les systèmes d'eaux usées et libérait des ions d'argents pour éliminer bactéries et virus. Clearwater EnviroTech reçu une licence de la NASA lui permettant d'utiliser leur technologie à des fins commerciales comme base de leur système de purification. La compagnie fut présentée dans les magazines de la NASA, leur gamme de produits fut présentée lors de conférences de la NASA à travers les Etats-Unis. Clearwater fut nommée parmi les sociétés utilisant une technologie des plus florissante de la NASA avec la renommée du centre spatial Johnson.

 



© copyright THETIS HP 2009
® Clearwater, Mineralpure, Scaleblaster et Petroblaster sont des marques déposées